Toute l'actualité du Hockey en France, par les fans pour les fans !
Bannière Fanseat
  • >
  • Equipes de France >
  • Dave Henderson : « Si on joue à notre niveau, on peut battre n’importe qui »

Equipes de France

Dave Henderson : « Si on joue à notre niveau, on peut battre n’importe qui »

logo_hef_haut_hd.jpg
Interview avec Dave Henderson, sélectionneur de l'équipe de France

Dave Henderson : « Si on joue à notre niveau, on peut battre n’importe qui »

L’équipe de France affronte l’Allemagne aujourd’hui (15h15, heure française) pour son entrée en lice dans le Mondial russe. Le sélectionneur des Bleus, Dave Henderson, fait le point sur l’effectif tricolore et évoque les attentes autour de ces Championnats du Monde.

Avec deux victoires en neuf matchs, quels enseignements tirez-vous de la phase de préparation ?

On voulait effectuer une revue des troupes et évaluer certains jeunes qui intégraient le groupe. On bénéficie des retours de Pierre-Edouard Bellemare, Cristobal Huet et Yohann Auvitu, on va avancer avec ça. Tous les ans, il nous manque des joueurs, mais il faut quand même aller de l’avant. Durant le Mondial, il faudra que l’on joue plus simplement et que l’on soit surtout plus discipliné qu’en matchs de préparation. On ne cherchait pas forcément les résultats, mais plutôt les automatismes entre les lignes et les blocs que l’on pensait mettre en place au début du stage.

De manière générale, dans quelle forme physique se trouvent vos joueurs ?

Tout va bien, on a profité d’un mois de préparation. L’objectif était de bien se préparer, certains joueurs sont arrivés fatigués. Cette semaine, on a pris trois-quatre jours pour se reposer, avec des entraînements axés sur le jeu de palet en mouvement.

Durant la préparation, vous avez perdu Stéphane Da Costa, Nicolas Besch et Kevin Hecquefeuille, trois éléments importants du groupe, sur blessure. Comment vont-ils ?

Ils vont prendre le temps nécessaire pour se remettre sur pied. Nicolas Besch et Kevin Hecquefeuille ont été victimes de commotions cérébrales lors des matchs de préparation. Je n’ai pas voulu prendre de risques avec ça, ils sont au repos et reprendront avec leur club en septembre. Stéphane Da Costa, pour sa part, est en convalescence. Un dernier forfait est venu s’ajouter à ça, celui d’Antonin Manavian qui a les côtes cassées. Tous les quatre sont aux soins. Avec l’absence d’Antoine Roussel qui dispute les play-offs de NHL, il nous manque cinq titulaires habituels. C’est beaucoup.

Parlons de votre groupe lors de ce Mondial. Comment le qualifieriez-vous ?

Comme lors de chaque Mondial, il n’y aura pas de match facile. Mais on remarque qu’il n’y pas de meilleure poule non plus.

Selon vous, quels adversaires sont à votre portée cette année ? Quels sont ceux qui vous semblent au-dessus du lot ?

Si on joue à notre niveau, on peut battre n’importe qui, mais d’un côté, n’importe qui peut nous battre aussi. La Hongrie manque peut-être un peu d’expérience à ce niveau de la compétition, mais aucune équipe ne sera plus facile à jouer qu’une autre. Tous les matchs vont être intenses et difficiles à disputer.

Vous le dites, la Hongrie semble un ton en-dessous des autres sélections au sein de votre poule. Sera-t-elle l’équipe à battre pour assurer le maintien ?

C’est une équipe bien en place et disciplinée. Ils ont pas mal de joueurs de qualité. Je ne peux pas dire que c’est une équipe qui a le niveau des Russes ou des Canadiens, mais c’est une équipe qui devient de plus en plus difficile à battre.

Mis à part la NHL, tous les championnats nationaux sont terminés. Avez-vous pu récupérer tous les joueurs désirés ?

En dépit des blessures, on a récupéré ceux qui étaient disponibles, oui.

Antoine Roussel est toujours en course pour remporter la Coupe Stanley avec les Dallas Stars. Que pensez-vous de son évolution ?

Il était parti à seize ou dix-sept ans de France, je crois. Ce que je vois, c’est qu’il a progressé grâce à une énorme volonté et beaucoup de travail. C’est un exemple pour le hockey français.

Regrettez-vous qu’il ne puisse être avec l’équipe pour la préparation ?

Bien sûr. Quand un joueur de cette qualité ne peut être présent pour n’importe quelle grande compétition internationale, on regrette toujours mais c’est comme ça.

La France co-organisera le prochain Mondial avec l’Allemagne. Avez-vous des objectifs définis en termes de résultats et de jeu cette année ?

Tous les ans, on joue le maintien et rien d’autre, c’est le premier objectif. Contrairement à d’autres équipes, nous n’avons pas les joueurs qui permettent d’aller plus loin. Il y a deux ans, c’était une année exceptionnelle, avec un peu de réussite mais beaucoup de travail. Actuellement, nous sommes 12ème au classement mondial. On se connaît bien, on a toujours cette logique de jouer les matchs les uns après les autres. Seulement après, on verra où ça nous mène.

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site de l'IIHF : http://www.iihfworlds2016.com/en/games/

Pour les personnes n'étant pas abonnées à ces chaînes, l’application ainsi que le site Mycanal sont gratuits tout le mois de mai.

Nous suivre

Logo Facebook
Logo Twitter
Logo Youtube

Classement Saxoprint Ligue Magnus

Pos
Equipe
Poule
Pts
Mj
1
Grenoble (Les Brûleurs de Loups)
99
43
2
Rouen (Les Dragons)
98
43
3
Gap (Les Rapaces)
79
43
4
Amiens (Les Gothiques)
78
43
5
Lyon (Les Lions)
73
43
6
Bordeaux (Les Boxers)
70
43
7
Angers (Les Ducs)
70
43
8
Mulhouse (Les Scorpions)
53
43
9
Nice (Les Aigles)
52
43
10
Epinal (Les Gamyo)
51
43
11
Chamonix (Les PIonniers)
32
43
12
Strasbourg (L'Etoile Noire)
19
43

Statistiques Saxoprint Ligue Magnus

Pos
Joueur
Mj
Bm
Ass
Pts
1
Marc Andre THINEL
30
14
30
44
2
David RODMAN
28
8
35
43
3
Maxime SAUVE
30
10
27
40
4
Julien CORREIA
29
10
28
38
4
Adam HUGHESMAN
25
14
24
38
4
Loic LAMPERIER
30
18
20
38
7
Alexandre GIROUX
30
17
20
37
7
Danick BOUCHARD
31
16
21
37
7
Bostjan GOLICIC
26
13
24
37
7
Alex NIKIFORUK
29
10
27
37

Rencontres Saxoprint Ligue Magnus

Type
Date
Dom
Ext
Aucune date

Résultats Saxoprint Ligue Magnus

Type
Date
Dom
Res
Ext
Journée 43
09/02/2018
Strasbourg.jpg
1 - 4
Lyon.jpg
Journée 43
09/02/2018
Rouen.jpg
1 - 5
Boxers.jpg
Journée 43
09/02/2018
Grenoble.jpg
2 - 0
Mulhouse.jpg
Journée 43
09/02/2018
Gap_2010-2011.jpg
8 - 3
Les pionniers.jpg
Journée 43
09/02/2018
Angers.jpg
3 - 2
Epinal.jpg
Journée 43
09/02/2018
Amiens09-10_small.jpg
6 - 1
Nice.jpg
Journée 42
06/02/2018
Boxers.jpg
3 - 4
Gap_2010-2011.jpg
Journée 42
06/02/2018
Mulhouse.jpg
3 - 1
Rouen.jpg
Journée 42
06/02/2018
Epinal.jpg
1 - 5
Grenoble.jpg
Journée 42
06/02/2018
Les pionniers.jpg
2 - 7
Amiens09-10_small.jpg